jeudi 2 février 2017

Les brunes comptent pas pour des prunes

PHOTO: Clker-Free-Vector-Images / CC0 1.0


  Je n'ai pas de difficultés à me laisser convaincre des mérites des brunes... surtout quand le vendeur de ce profond concept se nomme Lio!


Les brunes comptent pas pour des prunes
1986
Chanson interprétée par Lio
Paroles de Jacques Duvall
Musique de Marc Moulin


Tout le monde
Répète en chœur que les hommes préfèrent les blondes
Qu'ils fondent
Pour une décolorée en moins d'une seconde
J'ai l'impression qu'ils confondent
Et la Joconde, à moins qu'on la tonde
C'est quand même bien une brune
Les brunes comptent pas pour des prunes

Certaines brunettes se font appeler
Des blondes vénitiennes, vilaines
Menteuses, elles trichent, et puis à quoi ça les mène
Il faudrait qu'on les prévienne
Sophia Loren, j'suis pas daltonienne
C'est quand même bien une brune
Les brunes comptent pas pour des prunes

On a du caractère, et dans nos artères
C'est du sang chaud qui coule
On la joue pas cool. Attention aux brunes
Les brunes comptent pas pour des prunes

On a plus d'idées, que les peroxydées
C'est sûr qu'on en jette
Plus que les blondinettes
On a plus d'éclat, que ces pauvres filles-là
Et puis voilà

Et même si tout le monde
Répète en chœur que les hommes préfèrent les blondes
Qu'ils fondent
Pour une décolorée en moins d'une seconde
J'ai l'impression qu'ils confondent
Et la Joconde, à moins qu'on la tonde
C'est quand même bien une brune
Les brunes comptent pas pour des prunes

On a du caractère, et dans nos artères
C'est du sang chaud qui coule
On la joue pas cool. Attention aux brunes
Les brunes comptent pas pour des prunes.
____

  Mais la vie de Lio n'a pas toujours été rose bonbon. Elle raconte au reporter de Paris-Match ses années de pauvreté et sa vie de femme battue dans cette entrevue intitulée « Lio: je n'ai pas su protéger mes enfants ». Bon courage Lio!
______

Citation du jour

« Je ne serai pas célèbre ou grande. Je continuerai à être aventureuse, à changer, à suivre mon esprit et mes yeux, refusant d'être étiquetée, et stéréotypée. L'affaire est de se libérer soi-même : trouver ses vraies dimensions, ne pas se laisser gêner. »
Virginia Woolf