dimanche 21 août 2011

Discipline


  
PHOTO: Jiposhy.com / CC BY-SA 2.0


 Enfance

La majeure partie de ma vie, j'ai été quelqu'un de très discipliné. Et j'ai toujours cru aux bienfaits de l'auto-discipline.

 Tout d'abord, enfant, cela était le résultat de l'éducation reçue de ma mère, ancienne religieuse, ancienne institutrice, qui avait elle-même été élevée très "old school". Comme exemple de discipline maternelle un peu excessive peut-être, je me souviens que je devais me coucher et me lever tôt,  même pendant mon adolescence, 21.00 pour le coucher et 5.30 pour le réveil, à la minute près. Que je devais commencer ma pratique de guitare du matin à 6.30 et celle du soir à 18.00, exactement. Pas question d'exceptions ou de retards.



 Le pouvoir de la volonté

Plus tard, j'ai fait de l'escrime et du karaté, et là encore la discipline était essentielle. Et puis mes livres de chevets ont étés ceux de Paul -Clément Jagot. Les titres de cet auteur sont à eux seuls évocateurs: Le pouvoir de la volonté, L'effort réalisateur et l'énergie de la réussite, Comment acquérir la maîtrise de soi, Les lois du succès, La timidité vaincue, L'éducation de la parole, Méthode pratique pour développer la mémoire, etc... Je les lisais en double-lecture, chaque phrase lue deux fois, afin d'absorber plus profondément leur message. J'imagine que ce n'est pas un hasard si plusieurs de mes citations favorites ont trait à l'effort ou à la persévérance... 

Et pendant le reste de ma vie jusqu'à récemment, qu'il s'agisse d'exercices physiques, de programme alimentaire, de méditation, de lecture, ou d'horaires de travail, j'ai suivi une discipline assez stricte. En fait, les défaillances de ma discipline, que j'interprétais comme une faiblesse de caractère, étaient plutôt le résulat de mon angoisse chronique ou d'humeurs dépressives passagères. Bref davantage le fruit de problèmes psychologiques qui affectaient mon auto-contrôle que le résultat d'efforts insuffisants de ma part. Mais globalement je peux dire que ma discipline personnelle était probablement supérieure à celle de la majorité des gens.



 Épreuves

Toutefois, il y a quatre ans, j'ai vécu la période la plus dure de ma vie, une période où je me suis sérieusement demandé si j'allais survivre. Asthme sévère, allergies respiratoires, toux agressive et incessante,  maux de dents terribles que les dentistes ne pouvaient soigner à cause de ma toux, problèmes financiers, un cancer du poumon qui s'est révélé finalement n'être qu'un faux diagnostic de cancer du poumon... tout cela a culminé par une dépression majeure et de fortes idées suicidaires.

Et depuis ce temps-là, j'ai de la difficulté à reprendre ma discipline antérieure. J'ai engraissé terriblement. Je n'arrivais plus à jeûner comme je l'ai fait toute ma vie. J'ai souvent relâché mes exercices physiques. Je n'arrivais plus à me concentrer pour lire, etc...

Aussi cette année, dans le cadre de résolutions pour l'année 2011, j'ai mis la discipline au premier rang de mes priorités, en tant qu'outil qui me permettra d'obtenir tout le reste. Et en particulier comme outil qui me permettra d'atteindre mes objectifs professionnels: et plus spécialement encore mes objectifs littéraires

 Bilan

Alors que la moitié de l'année 2011 est déjà écoulée, quel bilan puis-je faire sur le plan de la discipline personnelle? Dans quelle mesure ai-je réussi à suivre mes résolutions du début de l'année? Eh bien comme à la petite école, je pourrais me donner à moi-même la note: « bon effort mais peut faire mieux encore ». En effet, j'ai continué avec succès ma thérapie à Louis-H. même si je trouve cela parfois difficile, j'ai réussi pas mal bien à reprendre mon jeûne et ma discipline alimentaire,  depuis le printemps j'ai perdu 12 livres, je travaille sur mes projets de sites webs, je pratique la méditation-réception d'énergie selon l'enseignement de Bruno Groening, j'utilise mon Bio-Tuner régulièrement,  j'ai recommencé aussi un peu à lire,  mais mes exercices physiques sont insuffisants, je ne dors pas assez et de manière trop irrégulière, je n'ai toujours pas organisé correctement mon appartement et je joue souvent au poker en dehors des heures optimales.

 Le mot de la fin

Alors je dois me recentrer sur la discipline, faire un effort additionnel, reprendre l'habitude des cartons de programmes et des notations de résultats sur mes calendriers et c'est le but justement de ce billet dans mon blog que de m'y inciter.

Alors comme je le disais dans mes résolutions de l'an 2011, je peux peut-être conclure à nouveau par le slogan de Nike: Just do it   :)


_______

Citation du jour

« La discipline est mère du succès. »
Eschyle

-

Aucun commentaire:

Publier un commentaire