mardi 18 juin 2013

Joseph Pistone témoigne devant la Commission Charbonneau

Joe Pistone, sous sa couverture en tant que Donnie Brasco, est photographié
 en pleine action par le FBI dans les années 70.
PHOTO: Joyson Noel / PDM 1.0

Lundi le 24 septembre 2012, l'ancien agent vedette du FBI Joseph Pistone, alias Donnie Brasco, témoigne à Montréal  devant la Commission Charbonneau. Je donne des liens vers la transcription, de même que la vidéo, de sa déposition complète.

L'ex-policier Joseph Pistone, âgé de 73 ans, est une véritable légende aux États-Unis. Pendant six années, de 1976 à 1981, il a infiltré une des plus importantes familles mafieuses de New-York, la famille Bonanno. Devenu Donnie Brasco, un petit criminel spécialiste de la joaillerie, il a réussi à gagner la confiance du crime organisé.


De gauche à droite: Donnie Brasco, le soldat du clan Bonanno Benjamin "Lefty" Ruggiero et un autre agent infiltré du FBI, Tony Rossi.
PHOTO: FBI - artnews.org / PDM 1.0

Son dangereux travail a mené à la condamnation de plus de 100 membres et dirigeants de la mafia. Pistone vit depuis sous une autre identité puisque des contrats pour l'assassiner ont été placés sur sa tête.

L'histoire de Joseph Pistone a inspiré le film Donnie Brasco, avec Johnny Depp dans le rôle-titre.


Johnny Depp
PHOTO: Georges Biard / CC BY-SA 3.0 


La Commission Charbonneau

La Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction, appelée plus simplement Commission Charbonneau, a finalement été décrétée en octobre 2011 par le gouvernement du Québec suite à de longues et intenses pressions publiques.

À la fin des années 2000, la télévision de Radio-Canada, le journal La Presse et le journal électronique Rue Frontenac enquêtent sur l'industrie de la construction au Québec. Ils révèlent des cas d'intimidation, de collusion et de corruption dans ce secteur d'activité de même que l'implication du crime organisé.

Ces campagnes de presse ajoutées aux demandes répétées des partis d'opposition à l'Assemblée nationale du Québec amènent le gouvernement libéral de Jean Charest à créer la commission. 

Voici le texte de son mandat:
  • examiner l'existence de stratagèmes et, le cas échéant, de dresser un portrait de ceux-ci qui impliqueraient de possibles activités de collusion et de corruption dans l'octroi et la gestion de contrats publics dans l'industrie de la construction incluant notamment les organismes et les entreprises du gouvernement et les municipalités, incluant des liens possibles avec le financement des partis politiques ; 
  • dresser un portrait de possibles activités d'infiltration de l'industrie de la construction par le crime organisé ;
  • examiner des pistes de solution et de faire des recommandations en vue d’établir des mesures permettant d’identifier, d’enrayer et de prévenir la collusion et la corruption dans l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction ainsi que l’infiltration de celle-ci par le crime organisé. 
Témoignage de Joseph Pistone

Le 24 septembre 2012,  j'avais regardé en direct le témoignage de M. Pistone grâce au site web de la Commission Charbonneau. Ou peut-être devrais-je dire plus exactement que j'avais écouté son témoignage. En effet, Joseph Pistone s'exprimait derrière un écran qui le rendait invisible. Cette mesure était l'une de celles destinées à garantir sa sécurité.

Aujourd'hui, j'ai réécouté avec un vif intérêt le témoignage de Joseph Pistone. En plus de son histoire personnelle, M. Pistone décrit la culture organisationnelle de la mafia et son rôle dans l'industrie de la construction aux États-Unis. Il parle aussi des liens unissant la famille Bonanno de New-York avec les Cotroni et les Rizzuto à Montréal.

Voici la transcription du début de sa déposition, traduite en français par moi, suivie des hyperliens vers sa déposition complète, en langue anglaise.

Joseph Pistone parle du commencement de sa carrière au FBI et de l'origine de son pseudonyme Donnie Brasco

La juge France Charbonneau, Présidente de la Commission:
Bonjour Monsieur.

Joseph D. Pistone, agent spécial du FBI à la retraite:
Bonjour.

Me Sonia Lebel, Procureure de la Commission, interroge le témoin.



Q. Bonjour, Monsieur Pistone, bienvenue à notre Commission. Comme vous l'avez déclaré, vous êtes un ancien agent du FBI, n'est-ce pas?

R. Oui

Q. Et votre nom est Pistone, mais ce n'est pas le nom sous lequel vous êtes le mieux connu du grand public?

R. Non, ce n'est pas le cas.

Q. Et sous quel nom êtes-vous connu?

R. Donnie Brasco.

Q. Et qui est... Expliqué brièvement, qui est Donnie Brasco?

R. Eh bien, Donnie Brasco est un pseudonyme que j'ai utilisé dans mon travail d'infiltration comme agent spécial du FBI. J'ai travaillé de nombreuses années, vingt ans, en tant qu'agent secret, et j'ai utilisé Donnie Brasco comme pseudonyme.

Q. Combien d'années avez-vous été avec le Bureau?

R. Vingt-sept années en tant qu'agent spécial.

Q. OK. Pouvez-vous juste nous donner une idée des antécédents d'un agent fédéral?

R. Eh bien, j'ai rejoint le FBI le 7 juillet 1969. Avant cela, j'étais un agent spécial auprès de l'Office of Naval Intelligence. Et lorsque vous rejoignez le FBI, bien sûr, après le test initial, après avoir passé le test, après avoir passé une rigoureuse enquête sur vos antécédents, vous allez à Quantico en Virginie, à l'Académie du FBI. Et je suis allé à un cours de 18 semaines pour apprendre les lois des Etats-Unis. Comment étudier certaines lois et comment me comporter en tant qu'agent spécial du FBI. Après le cours de 18 semaines, vous êtes affecté à un bureau sur le terrain quelque part sur le territoire américain.

Q. Quel a été votre premier bureau sur le terrain, votre première mission?

R. Ma première affectation, mon premier bureau sur le terrain a été à Jacksonville en Floride.

Q. Et avez-vous eu du travail d'infiltration à faire à cet endroit?

R. Oui. À Jacksonville en Floride, j'ai beaucoup travaillé sur des affaires criminelles, dans la plupart des cas, des affaires criminelles, et j'ai aussi travaillé, commencé à travailler sous couverture.

Q. OK. Quel genre de mission sous couverture aviez-vous à faire? De court terme, je suppose?

R. À cette époque, en 1969, quand je suis sorti de l'école de formation et que j'ai été affecté à Jacksonville, la plupart de mes missions d'infiltration étaient de courte durée. Et ce que je veux dire par... ce que nous entendons par courte durée, ce sont des périodes allant d'un jour à peut-être, un mois, un mois et demi.

Q. De retour en 1974, vous avez été transféré à New York, et je pense que c'est à cette occasion que la première mission significative a eu lieu?

R. Oui. J'ai été transféré...

Lire la transcription intégrale (en anglais) du témoignage de M. Pistone le 24 septembre 2012.

Regarder l'enregistrement vidéo de l'audience du 24 septembre 2012 où témoigne M. Pistone.

________

Pour en savoir plus


Joseph Pistone a écrit plusieurs livres sur son travail et sur la mafia:

Les médias commentent le passage de M. Pistone à la Commission Charbonneau:

L'article en langue anglaise Joseph D. Pistone de Wikipédia offre un bon résumé de sa vie et de sa carrière.

______

Citation du jour

« Et qui pardonne au crime en devient complice. »
Voltaire


Aucun commentaire:

Publier un commentaire