dimanche 26 janvier 2014

J'ai vécu 2 pertes décourageantes ce mois-ci

PHOTO: ZaraJune / CC BY-SA 3.0

Janvier 2014 n'est pas encore terminé mais je devine d'ores et déjà que je vais pouvoir lui décerner le titre peu enviable de "pire mois à vie au poker". En effet, depuis le début du mois, mes résultats ont été catastrophiques... vraiment catastrophiques!

Année après année, les parties sont de plus en plus difficiles. Année après année, mon plaisir à jouer s'érode peu à peu comme une peau de chagrin.

Je songe sérieusement à arrêter de jouer au poker. Mais par quoi vais-je remplacer ce qui a été ma seule source de revenus depuis près de huit ans?

Tout cela me met en colère.

En plus, ce mois-ci, j'ai perdu autre chose... mais pas quelque chose de matériellement quantifiable. Une jeune femme en effet, dont je pensais qu'elle allait jouer un rôle important dans ma vie, ne communique plus avec moi. Silence radio comme on dit dans l'armée. J'ai parlé d'elle dans mon billet Décembre sibérien.

Même si nous nous connaissions seulement depuis quelques mois, je ressentais pour elle un attachement profond. J'avais le sentiment que nous avions des affinités certaines. Il faut croire que ces sentiments n'existaient que dans une seule direction et qu'il n'y avait pas réciprocité.

Et cela me rend triste.

Alors un bref résumé de Janvier 2014? Colère et tristesse. La ira y la tristeza.



_____
Post-scriptum du 28 Janvier 2014

La jeune femme dont je viens de parler, Carina, m'envoie un courriel à l'instant. Elle m'explique les raisons de son silence et m'assure que cela n'a rien à voir avec moi. Elle termine en écrivant: Un beso muy fuerte. Moi aussi je t'embrasse très fort ma chère Carina!


___

Citation du jour

« L'expérience s'achète par le malheur. »
Honoré de Balzac


Aucun commentaire:

Publier un commentaire